Poêle à pellets : comment optimiser son rendement ?

Poêle à pellets : comment optimiser son rendement ?

Les appareils de chauffage à bois sont actuellement parmi les plus populaires qu’il est possible de trouver sur le marché, en raison des avantages qu’on peut tirer de ce matériau de chauffage. En outre, si vous décidez de faire l’acquisition d’un poêle à pellets, il est possible de prendre certaines initiatives pour en tirer profit au mieux.

Trouver la bonne température d’usage

Naturellement, plus la température générée est élevée, plus un système de chauffage va utiliser une quantité importante d’énergie. Cela concerne également les appareils qui utilisent du bois, dont les poêles à pellets, et ici, il est surtout question d’usage du bois au fur et à mesure qu’il fait chaud dans la maison. Il y a une pratique courante pour ce qui est des thermostats, soit qui est de garder la température aux environs de 19 à 20°C. A cette hauteur, la consommation d’énergie est optimale vis-à-vis de chaleur produite.

Si vous allez au-dessus, vous allez vous charger de générer plus de chaleur en utilisant bien plus d’énergie en moyenne. On peut directement observer cela pour les appareils à bois, dans la mesure où chaque degré supplémentaire vient causer une consommation de 7% en plus d’énergie. En restant dans cette plage de température, vous pouvez avoir l’assurance de ne pas trop utiliser de pellets pour générer de la chaleur.

A quels moments utiliser votre poêle à bois ?

Il est aussi possible d’optimiser l’utilisation de votre poêle à bois en prenant bien en compte les moments où vous vous en servez pour générer de la chaleur. En effet, un système de chauffage ne va pas servir en continu, et il n’est à utiliser que les moments où vous êtes chez vous. Une pratique commune chez les particuliers et de laisser le chauffage fonctionner alors qu’ils ne sont pas chez eux, afin que la maison soit bien au chaud à leur arrivée.

C’est pourtant très consommateur en termes d’énergie, et faire l’acquisition d’un dispositif qui se charge de programmer le fonctionnement du chauffage permet d’éviter d’avoir à faire cela. Par exemple, vous programmez son arrêt au moment où vous quittez votre maison, puis son redémarrage au moment où vous allez bientôt arriver dans celle-ci, soit une heure avant. En faisant cela, vous allez drastiquement limiter l’usage de l’énergie de chauffage dans votre domicile.

Gérer l’usage de l’air par votre poêle

Il est possible de faire des économies d’énergie avec votre chauffage en gérant la quantité d’air utilisé par votre appareil de chauffage à bois. En outre, plus l’évacuation se fait rapidement, plus cela va faire que la chaleur générée est plus importante, parce qu’il y a une plus grande arrivée d’air. La contrepartie est que la quantité de bois de chauffage utilisée devient plus importante, donc, naturellement, plus on limite la vitesse d’évacuation de la fumée, moins le tout va consommer de l’énergie. Mais il ne faut pas trop ralentir celle-ci car cela risque de rendre plus difficile à la fumée d’être évacuée convenablement.