Conseils installation conduits de fumée poêle à pellets

Conseils installation conduits de fumée poêle à pellets

L’installation d’une poêle à pellets est un projet assez complexe. En effet, ce type de travail demande le respect de quelques règles. L’installation fait aussi intervenir nombreux paramètres. L’un de ces paramètres à suivre c’est le respect de la distance de sécurité. Il y a aussi la question d’emplacement pour le conduit de fumée, et tant d’autres encore. Dans ce dossier, nous allons vous donner des conseils à suivre pour l’installation de conduits de fumée à pellets.

Le local doit avoir un volume suffisant

Pour l’emplacement du poêle, il n’est pas du tout possible de l’installer dans un volume trop petit. Ce dernier doit être au moins 20 à 30 m3. D’une manière générale, ce ne serait pas cohérent de le poser dans petite chambre qui ne pourrait pas supporter la puissance de l’appareil. En même temps, il faut aussi s’assurer de la solidité du support parce que la masse des poêles à pellets va de 70 kg pour les plus légers et de 250 kg pour ceux qui dispose d’un manteau accumulateur.

Les aérations sont obligatoires pour les appareils non étanches

L’air frais est indispensable pour le bon fonctionnement de votre futur poêle. Donc il est obligatoire de réaliser une arrivée d’air comburant. Elle peut se faire par une simple grille d’aération au plus près de l’appareil. Cette arrivée d’air frais peut être faite en reliant le poêle à un pellet à conduit ouvrant sur l’extérieur.

Il est obligatoire d’utiliser des raccords de fumée adaptés

Le conduit de raccordement du poêle jusqu’au plafond est aussi un élément très important. Il peut accepter deux coudes à 90°, sans compter le T de décendrage. Ces changements de direction ne doivent pas être brutaux, on utilise souvent deux éléments de 45° pour adoucir le virage. Une section horizontale est possible sur 2-3 m avec une pente entre 3 et 5 %. Quant au conduit des fumées du plafond à la sortie du toit, ile ne doit pas comporter plus de deux coudes à 45°.

L’installation d’une sortie de toit

La sortie de toit est la partie terminale du conduit des fumées. En effet, c’est de ce dispositif que dépendra un tirage bien correct. La sortie du toit doit répondre à certaines exigences. En premier lieu, elle doit avoir une section interne équivalente à celle du conduit des fumées. Ensuite, elle doit avoir une section de sortie non inférieur au double de la section interne du conduit des fumées. Sa réalisation doit être faite d’une manière à empêcher l’entrée de pluie, de neige ou d’autres corps étrangers (oiseaux, nids, rongeurs, etc.)

L’alimentation électrique spéciale pour le poêle à pellets

L’alimentation électrique du poêle à pellets doit être séparée du reste du circuit électrique de la maison. Une protection en tête de ligne raccordée directement au tableau électrique permettra d’assurer une sécurité optimale. Toutefois, il est nécessaire de noter qu’il existe un poêle à pellets silencieux qui fonctionne sans électricité, il fonctionne uniquement par gravité. Sachez qu’une isolation est plus convenable avec des matériaux d’isolation efficaces et sains.